Actualités

Mathématiques en classe de première

Par VERONIQUE HAG, publié le mercredi 8 juin 2022 11:19 - Mis à jour le mercredi 8 juin 2022 11:22
téléchargement.jpg
Afin de garantir un enseignement de mathématiques pour tous les élèves de 1ère, le ministre a décidé de réintroduire dès cette rentrée 2022 un enseignement de mathématiques dans le tronc commun, à raison d’une heure et demie par semaine.

la place des mathématiques au lycée d’enseignement général et technologique a fait l’objet, depuis plusieurs mois, d’une large réflexion, notamment dans le cadre des travaux d’un comité dédié qui a remis ses propositions au mois de mars dernier.

Afin de garantir un enseignement de mathématiques pour tous les élèves jusqu’à la fin de la classe de 1ère, et conformément aux engagements du Président de la République, le ministre a décidé de réintroduire dès cette rentrée 2022 un enseignement de mathématiques dans le tronc commun, à raison d’une heure et demie par semaine.

A titre transitoire, pour l’année scolaire 2022-2023, cet enseignement sera ouvert dans tous les lycées généraux et proposé à titre facultatif aux élèves de classe de 1ère qui n’auront pas choisi la spécialité mathématiques.

Cet enseignement sera intégré à l’enseignement scientifique permettant ainsi de conserver sa dimension interdisciplinaire. Ce nouvel « enseignement scientifique et mathématique » sera évalué dans le cadre du contrôle continu, sans modification du coefficient actuellement attribué à l’enseignement scientifique (coefficient 3 pour l’année de première). Il fera l’objet d’un programme spécifique, qui, après concertation, sera publié à la fin du mois de juin. 

Grâce à la mise en place de ce nouvel enseignement en 2022, tous les élèves qui le souhaitent bénéficieront donc dès la rentrée d’un enseignement en mathématiques jusqu’à la fin de la classe de première.

L’introduction de cet enseignement facultatif ne constitue pas une « alternative » à la spécialité mathématiques. Il est donc important que les élèves qui, du fait de leurs compétences et de leurs projets d’orientation, ont choisi cette spécialité, ne le considèrent pas comme tel. Il permettra en revanche aux non-spécialistes de consolider l’apprentissage et la maîtrise des notions fondamentales, voire, le cas échéant, de poursuivre avec l’option mathématiques complémentaires en terminale. 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1